Jean Cazes Publié le 13 mars 2017 par | Mis à jour à 06:00

Pylônes dans Limoilou : en route vers le démantèlement

Hydro-Québec - pylônes

Bientôt la fin des pylônes dans les secteurs de la 41 Rue (3 septembre 2014), du boulevard Henri-Bourassa (7 avril 2015) et de la 2e Rue (4 mars 2017).

Quelque deux ans après l’installation d’une ligne souterraine pour raccorder le poste de Limoilou au réseau, les pylônes font toujours partie du décor urbain du quartier. Mais plus pour longtemps, alors qu’Hydro-Québec a amorcé les travaux de démantèlement sur son circuit.

Après être retourné à la table à dessin pour proposer deux tracés qui répondaient aux craintes des citoyensHydro-Québec lançait, en 2014, les travaux d’enfouissement des fils à haute tension dans les secteurs d’Henri-Bourassa et de la 41e Rue. Cela, afin de raccorder le nouveau poste de Limoilou au réseau, et de le relier par une ligne souterraine au poste de Québec, situé dans l’arrondissement des Rivières.

Ce chantier, qui s’est achevé à l’automne 2015 avec la mise en service du poste de Limoilou, devait mener subséquemment au démantèlement de plus de 16 km de lignes de transport. On parlait alors de « 2017 ou 2018 » pour la disparition des infrastructures électriques de la 41e Rue, du boulevard Henri-Bourassa, de la 2e Rue — jusqu’au poste de la Reine dans Saint-Roch.

Échéancier maintenu pour 2018

Un échéancier qu’Hydro-Québec confirme aujourd’hui à demi-mot à Monlimoilou, alors qu’une première phase de démantèlement s’est amorcée à la mi-janvier, dans l’axe du poste de Québec, dans la foulée de la mise en service du nouveau poste à L’Ange-Gardien, en 2015. Le long de l’autoroute Laurentienne, secteur Vanier, jusqu’au poste de Montmorency, près des chutes, en passant par la 41e Rue, ce sont 121 pylônes qui s’évanouiront dans le paysage urbain d’ici la mi-avril pour la plupart, indique le porte-parole de la société d’État, Daniel Danville.

Rue du Prince-Édouard, quartier Saint-RochSaint-Roch devrait ainsi avoir son tour à compter de cet automne avec le démantèlement du poste de la Reine (ci-contre), dont les travaux sont appelés à se poursuivre jusqu’en 2018. Quant à Maizerets et le Vieux-Limoilou, M. Banville demeure prudent pour l’heure sur l’échéancier à venir :

Pour ce qui est du démantèlement de la ligne sur la 2e Rue et celle qui longe le boulevard Henri-Bourassa, je serai en mesure de vous confirmer des dates précises en avril. »

Modernisation du réseau

Le montage ci-dessous illustre les principaux sites concernés par la modernisation du réseau : l’axe de la 41e Rue (1), inclus dans le démantèlement amorcé depuis la mi-janvier ; le boulevard Henri-Bourassa (2) ; le poste de Limoilou (3) ; la 2e Rue (4) ; et le poste de la Reine (5). La deuxième carte est extraite de ce document.

Hydro-Québec - tracé

(Avec la participation de Viviane Asselin)

À lire aussi : Henri-Bourassa s’offre une cure printanière

 

Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePin on Pinterest0Share on LinkedIn0

Écrire un commentaire


Nom :

Courriel :

Site web :

Attention : avant de soumettre votre commentaire, assurez-vous qu'il respecte notre Nétiquette.