Jean Cazes Publié le 2 novembre 2016 par | Mis à jour à 18:00

L’aménagement du « mégahôpital » testé en maquettes

Nouveau complexe hospitalier (NCH)

Projet du nouveau complexe hospitalier (NCH). Pièce des maquettes. 2 novembre 2016.

Les représentants de la Direction clinique du nouveau complexe hospitalier (NCH), qui verra le jour sur le site de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, ont présenté leur démarche d’aménagement intérieur appuyée de maquettes grandeur nature.

Nouveau complexe hospitalier (NCH)Les médias étaient invités cet après-midi dans l’immeuble qui a abrité jusqu’en 2010 l’école Saint-Louis-de-Gonzague, près de l’Hôtel-Dieu. C’est à cet endroit qu’ont eu lieu les cinq premiers ateliers Lean à l’origine des maquettes, du nom de la méthode de travail dont l’utilisation serait une première au Québec, soutient la Direction.

Avant la visite des maquettes, Luc Gagnon et Caroline Gagnon, respectivement directeur et architecte à la Direction clinique du NCH, ont exposé avec moult détails cette importante étape de ce qu’ils qualifient d’« organisation des soins pensée pour les besoins des patients ».

Nouveau complexe hospitalier (NCH)Le fruit de ce travail, ont-ils souligné, a mené vers la création d’une organisation optimale des soins qui se dessine avec trois grandes zones d’activités cliniques réparties sur tout le futur complexe hospitalier (ci-contre).

Pièces ciblées

Pour rendre concrète la réflexion et pour définir des standards de fonctionnement, des intervenants ont notamment été invités à tester certains locaux à l’aide de ces maquettes constituées de murs amovibles.

Nouveau complexe hospitalier (NCH)Chacune d’entre elles reproduit à l’échelle une pièce et un environnement de soins. Patients, infirmières, médecins, personnel hospitalier et membres de l’administration ont participé à des simulations, des mises en situation dans ces maquettes pour évaluer si la superficie estimée et l’aménagement prévu pour les locaux du NCH répondent aux besoins cliniques et des patients.

2016-11-02-megahopital-pano-ml-01Plusieurs pièces types ont été ciblées en fonction de leur nombre, de la quantité des utilisateurs, de la standardisation du travail, de la prévention des risques et des infections, entre autres.

Échéancier maintenu pour 2025

Rappelons que le 31 août dernier, le ministre de la Santé et des Services sociaux a annoncé que le NCH passait à l’étape de planification, qui comptera finalement un total de  700 lits. Le début des travaux est prévu pour 2017. Différentes phases de réalisation de ce projet d’envergure se succèderont jusqu’en 2025, date prévue de livraison. La première étape vise la réalisation de la nouvelle construction destinée au centre intégré de cancérologie, incluant le secteur de la radio-oncologie.

À lire aussi : Construction d’un mégahôpital à Limoilou, bien plus qu’un projet hospitalier (3 et fin).

Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePin on Pinterest0Share on LinkedIn0
Mots-clés :